top of page

Les sphères sont nos projectiles préférés, 2023



communiqué presse de l'exposition "EXP" de Sébastien Maloberti à Off The Rail, Clermont-Ferrand, 2023



2023. Nous sommes enfermés dans des boucles temporelles. Les années 20, un siècle un peu entamé sur une planète déjà bien entamée, avec une paix fragile. Il y a près d’un siècle, de nombreux.ses sculpteurs.rices modernes (Constantin Brancusi, Jean Arp, Henri Moore, Barbara Hepworth, Pablo Picasso, Louise Bourgeois, .…) développèrent un intérêt pour les formes polies, inspirées entre autres de celles du néolithique.


Les archives photographiques de l’époque étaient en noir et blanc et les tirages étaient parfois colorisés à la main avec des colorants de base. L’œil humain perçoit jusqu’à 10 000 000 millions de couleurs1, surclasse celui des autres espèces mammifères, daltoniennes pour certaines. Notre technologie visuelle actuelle va bien au-delà, produit des couleurs et des images inhumaines.


« Rien ne pousse à l’ombre des grands arbres. »

Constantin Brancusi.


L’ombre d’un cocotier est cependant négligeable, se déplace rapidement. C’est un sujet insaisissable, assommant. La coquille oblongue ou sphérique de son fruit est indigeste, ne se croque pas comme une muse endormie2, trois yeux tâchent sa surface. Tsantzas.3


Dans « Crimes of the future » (2022) de David Cronenberg, l’artiste performeur protagoniste mutant exhibent ses entrailles, sa flore intestinale, génère de nouveaux organes, sans fonction répertoriée. Il crée de l’intérieur -l’atelier de l’artiste compris entre le ‘Gloup!’ et le ‘Prout !’-. La chair est retournée, surface visqueuse ou poudrée, lisse ou granuleuse, tendue ou fendue : la couleur se fige sur l’inerte, varie selon la maturation de l’attribut et la maturité du sujet.


Johnny Weissmuller, l’acteur du premier Tarzan du cinéma parlant, était un nageur olympique médaillé reconverti dans la fiction dépourvue de science, le slip animal, la jungle blanche et l’onomatopée. Faut-il dominer l’eau pour sauter de branches en branches ? Les grand singes, eux, ne savent pas nager, touchent et dérobent ce qu’ils désirent, avec une appétence pour les fruits aux couleurs vives. Ces consommateurs cleptomanes collectionneurs de pigments ne pollinisent pas ; leur système digestif transportent néanmoins des graines, qui seront trivialement éjectées sur un nouveau territoire et produiront des arbres, des fleurs, des fruits et des couleurs.


« Die Früchte des Baumes sind nicht für den Baum. »4.


Quand le désir est indissociable de (faire) ses besoins : « Moi Cheeta, toi Caca ! Gros-Corps-Gras-Gris-Gratte-Grotte. » Une procréation du cul en éclosion dans le paysage : un sous-genre de la peinture rupestre et primitive, l’origine du monde avec un grand « O », comme dans « Anus ». Ingérer. Digérer. Expulser.


L’anthropologie, de la main à l’outil : je te frappe de mon poing, je te jette une pierre, une boule de neige, une noix de coco, un biface, une pierre polie, un balle, une grenade, une bombe nucléaire, une capsule spatiale, une planète malade. Les sphères sont nos projectiles préférés. Et pourtant elles tournent5.



1Mon IA a généré tous les NFT, je les fais pas cher à l’unité : 10 euros. Grande promo sur le Caca doigt N°10, le Q.Q. 69 et le PipiCAcaSSOsso ce mois-ci. Tout doit disparaître !

2 « Muse endormie », série de sculptures de Constantin Brancusi, débutée en 1907.

3 Têtes réduites, objets rituels jadis réalisés à partir de têtes humaines par un peuple d'Amazonie, les Shuars.

4« Les fruits de l’arbre ne sont pas pour l’arbre », dixit mon prof d’allemand en Seconde, citant Goethe, il me semble.

5« E pur si muove » déclaration apocryphe de Galilée à des platistes bas du front.

bottom of page