top of page

100 ballons1, 2023







Karaoké, quel plaisir étrange de chanter faux. Un tube plus vieux que soi. Le débit des paroles est trop rapide, les autres invités éructent en yaourt. Ma première langue vivante fait illusion ; je me distingue. Le soleil se couche dans les Calanques. Une autre ! Une autre !


Oh Oh Oh Oh


Bourré, tout parait acceptable. Le débit d’alcool est trop rapide. Une balle rebondit de manière irrégulière sur les sous-titres. Syllabe-syllabe. Je vacille.



99 Luftballons. J’en ai toujours écouté distraitement les paroles. Idem pour tous les grands morceaux pop du siècle dernier, qu’ils soient poétiques, engagés ou subversifs. Ou pas. Des ballons candides par-dessus un mur révoltant. Ode à la liberté de circulation des citoyens d’Allemagne de l’Est - et de l’Ouest dans une moindre mesure - . La liberté tout court. L’avantage patrimonial de la chute du «mur de protection antifasciste»2 de Berlin en 1989 fut de produire un volume considérable de résidus fétichistes - de contre-façons également - et de ruines symboliques à transmettre aux nouvelles générations, une forme de monument nomade disséminé. Toutes les frontières honteuses ne cèdent pas sous des bulldozers, des pioches et des masses. « Looking for Freedom »3. David Hasselhof ne peut pas être partout.


La mer n’a pas les mêmes frontières, avalent les naufragés, les êtres et les biens. Ses rivages en charrient. De quelle provenance est ce petit garçon, cette embarcation, cette bouée, cette balle? Le drame est comme nettoyé, l’horizon azur gomme l’empathie, l’engagement et la révolte, disperse les preuves et les fautes, décuple et alimente les espoirs et les fantasmes aussi. La …….. a horreur du vide.


Emporté par ses pas. Emporté par le vent. Les flots. La poésie de la dérive persiste. Un concept de résistance à une destination déceptive. L’injustice de l’épopée. Se perdre plutôt que rester là où la vie nous chie dans la bouche. Le goût du tourment.


« L'important, ce n'est pas la destination, mais le voyage en lui-même. »
Robert Louis Stevenson 

« MDR », dit la baballe coincée sous un rocher, dans un noman’s land. Échouer. Crever. Quelque soit le but, l’entreprise, la provenance. Le roman.

Drei, vier, Grenadier 


Je me ressers du cake aux olives. Sans noyau. Il est bien moins étouffe-chrétien que celui de ma mère. Je pense pouvoir écluser mon verre et me resservir avant que quelqu’un d’autre ne finisse la bouteille. Le vin et le gluten. La gourmandise d’une éducation religieuse minimale. Charcuterie de la Charité. Boucherie véritable. Grosse bouchée, mains sales. Bourré, tout paraît acceptable.


Nous nous retournons tou.te.s la tête. N’en déplaise aux platistes, notre système est héliocentré. Il fut auparavant géocentrique, c’est à dire une conception de l’univers autour de la terre. Comparer la taille de couille - « et pourtant, elle tourne » - de ces théories. Ballon dirigeable et balle de pennis. J’ai l’impression que le système qui me préoccupe est surtout troudeballecentriste, dans la gestion actuelle des migrants voguant/coulant en Méditerranée. Une balle de ping-pong est une piètre bouée. Sisyphe a des brassards en pack de lait.


Cocktail Lactose. Je pense que je ne vais pas tarder à vomir.


Fünf, sechs, alte Gags 


Les collections. Les nazis récupéraient dans les camps d’extermination les plombages et les dents en or, en argent dans des cendres, inventoriant le tout au gramme près... à la fin du XIX° siècle, au Congo belge, les autochtones pro-coloniaux coupaient des mains, les collectionnant en collier, une pour chaque balle tirée contre les indigènes se soustrayant aux travaux forcés. «Main droite uniquement s’il vous plaît», exigeait Léopold « Caoutchouc » II. Certaines collections sont inépuisables. Les horreurs également. Du nord au sud.


Gonflé à bloc. Mains baladeuses. « Agresseur ! ». Servis à la volée, je me prend un coup de boule, un shoot dans les couilles. Maracas dans les chicos. Roulé-boulé sous la table. Black out.


Ballon de foot, de volley, ballon de plage, baballe à son chienchien, balle de tennis, ballon tout rond rongé de sel,…


De la morve dans le sable, je rêve des plages de Lacanau, du Porge plus précisément ; des groupes distincts récupèrent du bois flotté, des cannettes rouillées – sel contre sucre- des anches de seiche, des mégots, des coquillages et des billes de plastique. Passer à la pesée. La pollution est sans passion.


Nous trions, comptons, vous triez, comptez, ielles trient, comptent. Des êtres humains, des ordures, des denrées, des produits, des objets, des œuvres et des échecs.


Vomit for breakfast. Mettre les voiles.

Barrage Polizei .

Le ballon.

Souffler.

Sieben, acht, gute Nacht 





コメント


bottom of page