top of page

Ouaf ouaf, 2023





Seveso Garden Party 2. Avec Pierre et Alice, on a été invité à concevoir un événement P.B. City à la Factatory. Il y a quelques invités et on y a mis du nôtre également. Je prend le temps de documenter tout ça pendant que les visiteurs affluent.


Mais qui a crû que ma sculpture était un point d’attache pour une laisse et le canidé qui va avec? Uriner dessus d’accord ; c’est de bonne guerre, je respecte l’instinct. J’ai déjà fait ce genre de chose.

Mais y attacher un iench? Laisse tomber l’offense!


« Ouaf Ouaf », fit-il, indifférent à mes grands gestes.


Qui est le gardien de l’autre d’ailleurs. L’œuvre accompagne l’artiste et le chien accompagne le visiteur. A moins que cela ne soit l’inverse. Bah, toutes les combinaisons marchent. L’animal et la sculpture font la paire: être là, ne rien faire! « Oui, maître. »

Un labrador (si c’est bien sa race?) vit une douzaine d’année en moyenne. Il vieillit 6 fois plus vite qu’un être humain, genre moi avec quelques efforts. J’ai lu ça sur internet. C’est vrai/j’ai des doutes. Techniquement, mes œuvres vieillissent 50 fois plus vite qu’un labrador. Adieu, mon fidèle Placo,ici repose un ami fidèle.


Ce clébard placide, je m’apprêtai à le photoshoper par le cou lorsque, stupéfait, je l’entendis aboyer ceci :


« Simon, tes titres sont à chier, fais un effort! Détends-toi un peu, prends ta photo de merde et va nous chercher un jus de tomate!»

コメント


bottom of page